• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil L'énigme du mois Enigme Avril 2010 - Ancienne Fabrique

Enigme Avril 2010 - Ancienne Fabrique

Envoyer Imprimer PDF

Que faire des fonds de l’ancienne Fabrique ?

Il y a 100 ans, le 3 avril 1910, le Conseil municipal prend position sur l’affectation des fonds de l’ancienne Fabrique qui a été dissoute peu de temps auparavant.

(Petite parenthèse explicative : Les fabriques désignaient, au sein des paroisses, l’ensemble des personnes chargées de la collecte et de la gestion des fonds et des revenus nécessaires à la construction et à l'entretien des édifices religieux et du mobilier de la paroisse : églises, chapelles, calvaires, ornements, ...

Après la loi de décembre 1905 qui a défini la séparation des Eglises et de l’Etat, les églises deviennent la propriété des communes et sont mises à  disposition des autorités religieuses pour les besoins du culte. Les fabriques sont alors supprimées.

L’Etat prévoit ensuite que les biens et capitaux qui appartenaient aux fabriques soient versés aux Bureaux de bienfaisance des communes (associations d’aide sociale, équivalent des CCAS Centre Communaux d’Aide Sociale d’aujourd’hui)).

Enigme d'avril 2010

Suivant les dispositions de l’Etat, le Conseil municipal de Châtillon décide que les biens de l’ancienne Fabrique soient attribués au Bureau de bienfaisance de la commune, mais à une condition ; laquelle ?

  • réponse A : que les fonds soient réservés à la rénovation du clocher de l’église ;
  • réponse B : que les fonds soient réservés à la construction d’une nouvelle église ;
  • réponse C : que les fonds soient réservés à la réalisation du réseau d’éclairage public du bourg.

 

Réponse :

C’est à la construction d’une nouvelle église que le Conseil municipal souhaitait voir affecter les fonds de l’ancienne Fabrique en 1910.

 

Palmarès :

Les avis auront été bien partagés sur cette énigme du mois de mars. On devine même que la question aura été l’objet de paris au sein des familles.

Bravo à Patrice, Jérôme et Betty pour avoir trouvé la bonne réponse.

  1. Patrice PERRET (01/04/2010, à 18:12)
  2. Jérôme LALANDE (11/04/2010, à 18:06)
  3. Betty PICO (12/04/2010, à 21:32)

 

Commentaire :

La question fit pas mal de remous à l’époque. Il faut dire que la somme totale était rondelette ; de l’ordre de 80 000 à 100 000 Francs de l’époque.

L’extrait du bulletin paroissial de Septembre 1909 que nous vous communiquons ci-après fait bien état de tout cela.

Sans doute, l’église devait avoir besoin de travaux à l’époque. La preuve en est que le clocher s’écroula en partie une dizaine d’année plus tard, un dimanche matin, le dimanche 26 octobre 1924, à 7h25, cinq minutes avant la deuxième messe.

Nous pourrions donc avoir aujourd’hui une église « neuve » dans notre bourg, à l’image ce celle de St Georges Buttavent, édifiée en 1897, ou de celle de St Mars-sur-Colmont reconstruite en 1906 (qui à l’époque pouvaient faire référence de modernité) ; une église sans piliers intérieurs, sans doute plus lumineuse, mais dont on aurait probablement pas conservé ce qui en fait aujourd’hui la valeur patrimoniale : les retables classés du chœur et du rosaire, le caveau, … 

Cette nouvelle église ne s’est donc pas faîte, comme en appelait de ses voeux le Conseil municipal dans cette délibération du 3 avril 1910. Nous n’en avons pas encore retrouvé les raisons. A quoi donc ont été affectés les fonds de l’ancienne fabrique ? Nous espérons en trouver la réponse dans un proche avenir.

Nous avons ainsi conservé notre « vieille » église, agrandie à plusieurs occasions.
Seul le clocher a changé à plusieurs reprises. Il était construit à l’origine, en 1668, juste au-dessus des quatre piliers intérieurs. Vétuste, il a été démantelé en 1853 et on en a construit un nouveau à l’emplacement de celui que nous trouvons aujourd’hui. Celui-ci s’écroula en 1924. On le reconstruit. Il fut lui-même détruit par un incendie dû à la foudre en le 3 juillet 1928. C’est une histoire sur laquelle nous reviendrons.

Délibération du Conseil Municipal du 3 avril 1910

Bulletin paroissial de septembre 1909

St Georges Buttavent, commune voisine de Chatillon.
L’ancienne et la nouvelle église, construite en 1897.

L'ancienne église de Saint-Georges Buttavent

La nouvelle église de Saint-Georges Buttavent (vue extérieure)

La nouvelle église de Saint-Georges Buttavent (vue intérieure)

Que faire des fonds de l’ancienne Fabrique ?
 

Ephéméride

Nous sommes le samedi 08 août 2020
Nous fêtons Dominique
Le dicton du jour : À la Saint-Dominique, te plains pas si le soleil pique.

Qui est en ligne ?

Nous avons 18 invités en ligne

Conception & réalisation : Thierry PLAI / ©2010-2020 Châtillon Patrimoine