• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Newsletter La lettre 61 (Mars 2015)

La lettre 61 (Mars 2015)

Envoyer Imprimer PDF

Amis de Châtillon-sur-Colmont, bonjour.

Pose de 1ère pierre au 9, place de l’église

Pose de 1ère pierre au 9, place de l’église

 

Il est souvent des rencontres qui viennent récompenser nos recherches sur le patrimoine pour conserver les meilleures traces du passé et vous en faire profiter. Celle de Jacques Lelandais, il y a quelques jours, est de celles-là. Nous vous la partageons ici.

Jacques Lelandais est né à Châtillon il y a un peu plus de 50 ans. Nous l’avons rencontré à midi sur la place de l’église. Désormais éloigné de la Mayenne, il revenait à Châtillon pour retrouver des souvenirs d’enfance et de famille. Des lieux en particuliers : la maison de ses grands-parents, Francis et Henriette Guillou, au 9, place de l’église ; le magasin familial de textile puis de vêtements de la « Maison Guillou », place du marché (ancien Crédit Mutuel) ; la maison de ses arrières grands-parents, Maria et Edouard Guillou, maire de Châtillon, de 1935 à 1965 ...

Jacques Lelandais se souvenait avoir participé à la pose de la première pierre de la maison de ses grands-parents en 1961. Il avait alors deux ans … Châtillon Patrimoine qui en conservait des photos lui a en remis les copies.

Ces photos et d’autres ont ravivé des souvenirs dont il nous a aimablement fait part. Nous rapportons ici ses propos. Ils concernent l’ancien magasin de vêtements de la place du marché. Les plus anciens de la commune retrouveront des images et des odeurs bien révolues aujourd’hui. Nous y associons un vieux cliché de l’intérieur du magasin du temps où l’on y vendait du tissus au mètre, des photos de la place avec le magasin, des extraits de l’almanach 1936 de la Maison Guillou, et une photo d’un des camions qui assuraient les tournées en campagne.

« Le textile, c'est une histoire de famille dont on ne se sépare pas. Je suis né dans ce magasin dont je connais chaque recoin. L'odeur de naphtaline pulvérisée sur les cotons afin de les préserver des mites est ancrée dans les alvéoles de mes poumons. Les longs comptoirs en chêne massif recevaient les pièces de toile et le tissu au mètre. Le déroulage était précis, on lançait la planche en tirant le tissu avant d'effectuer la mesure réalisée à l'aide d'un mètre suspendu étalonné. Dans les casiers semblables aux niches du pigeonnier de mon grand-père Françis, les pelotes de laine étaient rangées.

Puis les choses ont commencé à changer. Les tiroirs ornés de belles poignées ciselées dans lesquels étaient rangées la mercerie ont accueilli des boites en carton très convoitées. Les slips en coton de la marque Moustachu faisaient leur apparition ; La boîte était jaune et affichait un petit nègre noir aux lèvres rouges très pulpeuses. Simplement vêtu d'un slip blanc, il se piquait l'endroit sur un cactus. Le packaging était né ; rapidement, la lingerie féminine a subi le même sort. L'innovation était double. D'une part, le produit était présenté, d'autre part, une fibre venait révolutionner le monde du textile. Du Pont de Nemours avait inventé le nylon ... ».

Merci Jacques Lelandais de cet échange. Merci de même à Daniel Guillou pour le concours qu’il nous a également apporté.

Ÿ●  ●  ●

Un mot pour terminer pour vous rappeler notre prochaine Randonnée Patrimoine du sur le grand chemin historique du Mont Saint Michel en Mayenne : dimanche 26 avril.

Cette cinquième édition se fera en deux étapes : Au départ de Grazay à 9h30 le matin, pour rejoindre Marcillé-la-Ville au midi. Puis nouveau départ à 13h30 depuis les pentes du Buleu à Marcillé pour rejoindre Mayenne.

Nous reviendrons sur le programme détaillé de cette journée dans quelques jours. Confirmez bien la date dans vos agendas !

Très bon mois d’avril.

Le bureau de l’association.

 

Ephéméride

Nous sommes le mercredi 12 août 2020
Nous fêtons Clarisse
Le dicton du jour : Quiconque en août s'endormira, en janvier s'en repentira.

Qui est en ligne ?

Nous avons 22 invités en ligne

Conception & réalisation : Thierry PLAI / ©2010-2020 Châtillon Patrimoine