• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil L'énigme du mois Enigme Avril 2011 - Le ramassage des ordures

Enigme Avril 2011 - Le ramassage des ordures

Envoyer Imprimer PDF

Le ramassage des ordures

Enigme d'avril 2011

Cette photo date d’il y a quelques années, pas si éloignées ma foi, du temps où les ordures ménagères du bourg étaient collectées chaque semaine par le garde champêtre communal (M. Lucien Fauque), avec l’aide d’un tombereau tiré par un cheval.

A « La Coquette » ou à « La Noisette » (les deux derniers chevaux à avoir été utilisés), on a un jour préféré l’emploi d’un camion. En quelle année ce changement a-t-il eu lieu ?

  • A. En 1958.
  • B. En 1964.
  • C. En 1970.

Réponse :

C était la bonne réponse.

Palmarès :

Bravo à Jean-Luc et Jacqueline qui auront eu « le plus de flair » ce mois-ci pour donner la bonne réponse. Merci à tous de votre participation.

Commentaire :

C’est en octobre 1970 en effet que l’on abandonna le ramassage des ordures à cheval pour préférer le camion. Ce mode de transport a sans doute moins de charme aujourd’hui mais il est plus rapide et plus adapté aux volumes bien plus importants de déchets qui sont à traiter.

Voici la délibération du Conseil municipal de l’époque qui en fait état :

Délibération du Conseil municipal

Plus question de monter sur le cheval ou dans le tombereau et de s’en aller au pas, en campagne vers la décharge communale des « Salles » ou plus tard de « La Triconnière ».

C’est un camion tout beau avec un système automatisé de préhension latérale des bacs qui passe aujourd’hui tous les mardis matins dans le bourg pour la collecte en porte à porte des ordures ménagères des châtillonnais. Ceux de la campagne s’orientent eux vers les points d’apport volontaires installés en plusieurs endroits de la commune.

La gestion du service de transport, devenu intercommunal, est concédée depuis janvier dernier à la société Sphère d’Avranches. C’est elle qui achemine nos ordures ménagères vers le centre départemental d’incinération de Pontmain. C’est elle aussi qui emmène le contenu des bornes de tri sélectif vers le centre de tri de Donville-les-Bains, près de Granville.

En voilà encore une sacrée évolution. Il est révolu le temps où l’on enfouissait les ordures dans les vieux chemins creux.

Depuis 1970, on nous a réappris à trier nos déchets pour recycler tout ce qui peut l’être. Ce sont des gestes de bons sens tant pour l’environnement et que pour notre porte monnaie. Un bon sens pas encore toujours évident …

La décharge communale de « La Triconnière » a été fermée l’an dernier pour les déchets encombrants, les déchets verts et les cartons. C’est désormais vers la nouvelle déchèterie de Oisseau que l’on peut se diriger. Elle est ouverte chaque mercredi et samedi. On peut aussi y déposer les vêtements et objets en bon état que l’on souhaite remettre à des associations comme Emmaüs.

Camion Sphère

Trop tard en ce mardi 3 mai pour photographier le camion qui assure aujourd’hui la collecte des ordures ménagères au même endroit qu’en 1970 (rue des Anciens Combattants, juste au dessus du garage Cahoreau). Le photographe s’est levé tôt. La photo est prise ici à 7h00, place du marché.

2011_enigme_04a.jpg
 

Ephéméride

Nous sommes le samedi 08 août 2020
Nous fêtons Dominique
Le dicton du jour : À la Saint-Dominique, te plains pas si le soleil pique.

Qui est en ligne ?

Nous avons 35 invités en ligne

Conception & réalisation : Thierry PLAI / ©2010-2020 Châtillon Patrimoine