• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Newsletter La lettre 13 (Fevrier 2011)

La lettre 13 (Fevrier 2011)

Envoyer Imprimer PDF

Amis de Châtillon-sur-Colmont, bonjour.

Main de l'une des trois statues de la chapelle de Géhard

Sauvegarder et faire mémoire de l’histoire de Fontaine Géhard ; c’est ce que nous nous recherchons à «Châtillon patrimoine» depuis la création de l’association en 2008, et c’est ce que nous mettons en avant avec ce message de février.

Ce livre photographié, c’est celui de l’une des trois statues de la petite chapelle de Géhard, trois statues dont nous souhaitons le retour sur la commune et que nous avons redécouvertes en Touraine le mois dernier.

Ce livre, c’est une invitation à vous en dire plus sur ces statues et la valeur qu’elles représentent pour notre commune.

Aux portes de la forêt de Mayenne, Fontaine-Géhard fut l’un des plus importants ermitages du Maine au 11ème siècle. Il devint par la suite un prieuré, dépendant de l’abbaye de Marmoutier, près de Tours. Son histoire fut aussi attachée à celle du Château de Mayenne. Abandonné à la Révolution, il tomba peu à peu en ruines.

Privé, le site conserve aujourd’hui quelques ruines et une petite chapelle, construite en 1870 pour abriter l’autel en granite de l’église des ermites du 11ème siècle, et trois statues en terre cuite, plus récentes, représentant la Vierge à l’enfant, Saint-Etienne et Saint-Laurent.

Le 1er décembre 2006, le Conseil Municipal de Châtillon prenait une délibération pour sauvegarder la chapelle. Il était alors question avec la vente de la propriété, de la détruire pour transférer l’autel et ses trois statues de terre cuite, dans un autre lieu du département.

La mobilisation qui a accompagné cette décision a permis à l’époque de préserver la chapelle. Le retable en granite s’y trouve toujours, mais les statues ont été enlevées lors de la vente.

L’action de « Châtillon patrimoine » est donc depuis 2008 de convaincre le propriétaire des statues de les restituer sur la commune.

Le propriétaire en est venu récemment à faire une offre en ce sens. Le 11 janvier dernier, le Conseil municipal a décidé de répondre à cette offre et de se porter acquéreur des statues. L’association est pour sa part appelée à apporter son aide afin de réunir les fonds nécessaires pour les restaurer et les installer dans l’église.

« Châtillon Patrimoine » vient pour cela d’obtenir un agrément de défiscalisation qui permettra aux donateurs une réduction d’impôt de 60 à 66 % des sommes versées. Toute personne intéressée pour aider cette initiative, dans la mesure de ses possibilités, est la bienvenue.

Une fois propriété de la commune, les statues devraient pouvoir être inscrites au titre des Monuments Historiques. Leur restauration sera réalisée sous le contrôle du Conservateur des Antiquités et Objets d’Art du Conseil général.

Nous serons attentifs à rechercher la meilleure issue pour cette action et vous tiendrons bien évidemment au courant.

● ● ● ●

Cette initiative pour les statues de Fontaine Géhard occupe largement notre attention en ce moment, mais nous ne restons pas inactifs par ailleurs.

Nous avons commencé une série de rencontres avec tous ceux qui pourront nous faire part de leurs souvenirs sur ce qu’à été le théâtre à Châtillon, et sur les vieilles chansons d’autrefois dont on a conservé le souvenir.

Clin d’œil ce mois-ci à Victor et Paulette Lesaint, rencontrés il y a quelques semaines, en les remerciant de leur concours et du bon moment passé ensemble.

Victor et Paulette Lesaint

Nous vous ferons part du fruit de ces rencontres le dimanche 18 septembre, pour les journées du patrimoine.

Merci à tous de votre contribution.

Vous trouverez ce mois-ci quelques nouveautés sur le site internet qui fête son premier anniversaire. Plus de 19.200 connexions y ont été enregistrées depuis un an. C’est un beau résultat qui nous surprend en même temps qu’il nous réjouit C’est une belle récompense pour nous. Merci à Thierry Plai, Sébastien Garnier et Alain Chalaux qui l’actualisent régulièrement.

N’oubliez pas de participer à l’énigme du mois qui nous ramène cette fois-ci en février 1944.

Bon mois de février.

Le Bureau de l’association.

 

Ephéméride

Nous sommes le samedi 08 août 2020
Nous fêtons Dominique
Le dicton du jour : À la Saint-Dominique, te plains pas si le soleil pique.

Qui est en ligne ?

Nous avons 85 invités en ligne

Conception & réalisation : Thierry PLAI / ©2010-2020 Châtillon Patrimoine